La morphologie verbale française est souvent source de difficultés aussi bien pour l’apprenant que pour l’enseignant de français. Ce travail de recherche se place du côté de l’enseignant de français à un public d’apprenants étrangers. L’étude a donc pour but d’analyser ces zones d’instabilités chez les professeurs de FLE novices et de tenter d’apporter une explication quant à l’origine de ces difficultés. Pour cela, nous nous intéressons aux représentations et aux pratiques déclarées de ces enseignants sur la conjugaison française. Nous tenterons donc de répondre à la problématique suivante : dans quelle mesure l’enseignement de la morphologie verbale est-il source de difficultés chez les professeurs de FLE novices ? Pour cela, une démarche qualitative a été mise en place avec dans un premier temps la passation de questionnaires écrits auprès d’étudiants du Master FLE de l’Université d’Angers et dans un second temps la réalisation d’entretiens individuels réalisés auprès de professeurs de FLE diplômés novices, exerçant dans un centre de langue française universitaire. L’analyse des résultats débouche sur des préconisations à visée professionnelle.

Recherche

Contact | Mentions légales

Joomla

Copyright © 2018 Scolagram - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Connexion