Auteur(s)
Lire ou télécharger
Download this file (04-resoudre_problemes_langue.pdf)04-resoudre_problemes_langue.pdf212 kB

Les mots d’enfants sont la manifestation d’un savoir en construction ; ils révèlent une analyse, pas forcément consciente, de la langue. Ils sont la trace d’une réflexion épilinguistique par laquelle l’enfant cherche des solutions pour exprimer sa pensée ou comprendre celle des autres. Le jeune enfant entre très tôt dans l’analyse grammaticale lorsque, prenant appui sur les régularités de la langue, sur sa grammaire, il extrapole les règles qu’il a construites lui-même pour construire de nouveaux mots. C’est ainsi que Thomas, 4 ans, mobilise la notion de suffixe en – ier des noms d’arbres pour considérer que les œufs poussent sur les zeutiers ; au même âge, Romain voit des feuilles marrontes en faisant fonctionner les règles d’accord de l’adjectif, Sophie recourt aux expansions du GN pour distinguer un bracelet d’un collier qu’elle nomme alors bracelet de cou. L’enfant construit une grammaire intermédiaire, produit des « fautes intelligentes » qui sont le reflet de ses conceptions sur la langue ; petit à petit, il se rapproche de la norme grammaticale. Chez l’adulte, cette aptitude à manipuler des problèmes de langue perdure, lorsque, par exemple, à l’écrit comme à l’oral, la presse, la publicité, la poésie ou la littérature jouent avec les règles du lexique ou de la syntaxe. Aborder l’étude de la langue selon des démarches de résolution de problèmes c’est donc permettre à l’élève de prolonger dans l’apprentissage de la grammaire un processus naturel d’acquisition du langage et de l’utiliser au quotidien.

SAUTOT, Jean-Pierre, LEPOIRE-DUC, Solveig (2010). S'expliquer la Grammaire, CRDP de Grenoble.


Recherche

Contact | Mentions légales

Joomla

Copyright © 2019 Scolagram - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Connexion