sujet

  • Exemples progressifs

    Pour les variations en genre dans le groupe sujet, voir le degré 1. Pour les problèmes de pronom anaphorique (il, ils …), voir le degré 4. La variation « verbe aidant » / « verbe neutre » peut être reproduite à chaque ligne.

     

    Structure de la phrase

    forme du verbe

    singulier

    pluriel

    Niveau

    1

    GNS simple - V

    verbe aidant

    le chien fait du bruit

    les chiens font du bruit

    CE1

    verbe neutre

    le chien hurle

    les chiens hurlent

    degre 2 1

     

     

    Structure de la phrase

    forme du verbe

    singulier

    pluriel

    Niveau

    2

    GNS avec 1 ou plusieurs épithètes intercalés entre N & V

    verbe aidant

    le chien méchant fait du bruit

    les chiens méchants font du bruit

    CE1
    CE2

    verbe neutre

    le méchant chien hurle

    les chiens méchants hurlent

    degre 2 2

     

    Structure de la phrase

    forme du verbe

    singulier

    pluriel

    Niveau

    3

    Sujet collectif

    verbe neutre

     

    le chien et le loup hurlent

    CE2

    degre 2 3

     

     

    Structure de la phrase

    forme du verbe

    singulier

    pluriel

    Niveau

    4

    GNS avec GN prep CdN intercalé entre N & V

    verbe aidant

    le chien de ma tante fait du bruit

    les chiens de ma tante font du bruit

    CE2

    verbe neutre

    le chien de mes cousins aboie

    les chiens de ma tante aboient

    verbe aidant

    la meute de chiens méchants fait du bruit

     

     

    verbe neutre

    la meute de loups hurle

     

     

    degre 2 4

     

     

    Structure de la phrase

    forme du verbe

    singulier

    pluriel

    Niveau

    5

    GNS avec det complexe - V

    verbe aidant

    un peu de douceur fait du bien

     

    CM1

    6

    GNS avec det indéfini - V

    verbe aidant

    chaque chien fait du bruit

    quelques chiens font du bruit dans le lointain

    CM1

    7

    GNS avec det complexe et un ou plusieurs épithètes intercalés entre N & V

    verbe aidant

    la meute de chiens méchants fait du bruit

    beaucoup de chiens hargneux font du bruit

    CM1

    verbe neutre

     

    beaucoup de chiens hargneux aboient fort

    degre 2 567

     

     

    Structure de la phrase

    forme du verbe

    singulier

    pluriel

    Niveau

    8

    Pronom complément intercalé entre S & V

    verbe aidant

    le chien se tait

    le chien me mord

    les chiens se taisent

    les chiens me mordent

    CM1

    degre 2 8

     

     

    Structure de la phrase

    forme du verbe

    singulier

    pluriel

    Niveau

    9

    GNS avec relative intercalée entre N & V

    verbe aidant

    le chien qui mord ne fait pas de bruit

    les chiens qui mordent ne font pas de bruit

    CM2

    verbe neutre

    le chien que je préfère est gentil

    les chiens que je préfère sont gentils

    verbe aidant

    le chien qui garde la maison est gentil avec moi

    les chiens qui gardent la maison sont gentils avec moi

    verbe neutre

    le chien qui garde la maison aboie

    les chiens qui gardent la maison aboient

    degre 2 9

     

     

    Structure de la phrase

    forme du verbe

    singulier

    pluriel

    Niveau

    10

    GNS avec prep CdN + relative intercalés entre N & V

    verbes aidants

    le chien de garde qui fait du bruit doit se taire

    les chiens de garde qui font du bruit doivent se taire

    CM2

    verbes neutres

    le chien de garde qui aboie effraie les voleurs

    les chiens de garde qui aboient du bruit effraient les voleurs

    un verbe aidant

    le chien de garde qui fait du bruit effraie les voleurs

    les chiens de garde qui font du bruit effraient les voleurs

    un verbe aidant

    le chien de garde qui aboie doit se taire

    les chiens de garde qui aboient du bruit doivent se taire

    degre 2 10

     

    Boite à outils

    Variations du verbe

    Variation en personne

    Présent

    Imparfait

    Futur

    variation en nombre

    1e personne : je VS nous

    aidant

    aidant

    toujours aidant pour toutes les variations

    2e personne : tu VS vous

    aidant

    aidant

    3e personne :
    il VS ils
    GN sing VS GN pluriel

    aidant selon les verbes (voir le tableau des verbes)

    jamais

    je VS tu

    aidants : être, avoir, aller

    jamais

     

    Verbes

    Verbes aidants
    Verbes neutres au présent

    très fréquents

     

    verbes en - er

    être

    avoir

    faire

    pouvoir

    dire

    aller

    voir

    savoir

    vouloir

    venir

    devoir

    donner

    falloir

    prendre

    croire

    mettre

    tenir

    entendre

    répondre

    rendre

    connaitre

    paraitre

    sentir

    attendre

    vivre

    sortir

    comprendre

    devenir

    revenir

    écrire

    reprendre

    suivre

    partir

    ouvrir

    lire

    servir

    recevoir

    agir

    perdre

    sourire

    apercevoir

    reconnaitre

    descendre

    finir

    permettre

    apprendre

    souffrir

    valoir

    plaire

    dormir

    apparaitre

    conduire

    craindre

    produire

    donner

    parler

    croire

    trouver

    aimer

    passer

    demander

    sembler

    laisser

    rester

    penser

    regarder

    arriver

    chercher

    commencer

    porter

    entrer

    appeler

    tomber

    montrer

    ouvrir

    arrêter

    jeter

    monter

    lever

    écouter

    continuer

    ajouter

    jouer

    marcher

    garder

    manquer

    retrouver

    quitter

    crier

    courir

    songer

    offrir

    présenter

    souffrir

    exister

    envoyer

    expliquer

    manger

    oublier

    rentrer

    poser

    occuper

    compter

    empêcher

    travailler

    s'écrier

    former

    oser

    rencontrer

    répéter

    retourner

    changer

    élever

    toucher

    espérer

    demeurer

    éprouver

    apporter

    pleurer

    juger

    importer

    embrasser

    raconter

    causer

    chanter

    cacher

    essayer

    asseoir

    avancer

    poser

     

    Pronoms

    Pronoms relatifs
    Pronoms personnels compléments intercalés
    Pronoms sujets

    singulier

    pluriel ou pluralité

    qui

    que

    lui

    la

    m'

    s'

    le

    t'

    te

    l'

    me

    se

    en

    y

    vous

    nous

    leur

    les

    je

    tu

    il elle on

    nous

    vous

    ils elles

  • « C’est facile maintenant… Il n’y a plus qu’à rédiger ! »

    Il est des paroles d’enseignants, à commencer par les miennes, qui pensaient faire mouche. Et pourtant, le passage du brouillon à la copie, de la liste informelle d’idées à leur formulation écrite rigoureuse, c’est-à-dire conforme à la norme scolaire des épreuves type bac, s’avère être un moment délicat dont nous avons tendance à sous-estimer la difficulté. Au lycée, nous avons abandonné le costume de l’enseignant de français pour revêtir celui de Lettres. Les élèves savent maintenant rédiger ! Cette « vérité » ne faisait aucun doute jusqu’à ce que les trains de copies s’enchaînent avec toujours les mêmes erreurs et qu’une élève rende feuille blanche ou presque car, selon ses propres termes, elle ne savait pas comment mettre « les mots bout à bout ».

    « Relisez-vous ! … D’accord, mais vous retirez combien de points pour la langue ? »

    Alors que dire de cette injonction de relecture quand rien n’est écrit ou que tout l’est déjà et bien difficile à modifier ? Les corrections peuvent toucher tout ou partie d’une phrase, et éventuellement, par ricochet, un paragraphe entier. N’est-il pas déjà trop tard ? Les ratures et les renvois donneront à la copie finale l’aspect d’un « nouveau brouillon », avec la désagréable impression de ne pas progresser. Au mieux, les élèves pourront donc corriger leur orthographe sans incidence majeure sur le visuel qui doit d’entrée de jeu faire bonne impression. Mais l’orthographe n’est pas la principale responsable de cette gêne qui ralentit la compréhension du propos. La syntaxe est le point de résistance le plus lourd de conséquence, le talon d’Achille de trop nombreux élèves. Loin d’être familiarisés avec les types d’écrits très standardisés, pour ne pas dire stéréotypés, de l’EAF1, ils ne savent pas mettre les mots « en ordre de bataille »2. Ils n’ont pas encore tous cette prise de distance nécessaire et suffisante pour devenir leur propre lecteur ; un lecteur éclairé, capable de différencier ce qui se dit de ce qui s’écrit, d’ajuster le phrasé pour qu’il se fonde dans la norme tout en évitant les lourdeurs et autres maladresses. Ce cap passé, rien n’interdira, en effet, d’exercer le style pour trouver son propre style.

    Mais ne brûlons pas les étapes ! Commençons humblement par nous mettre à la place des élèves. Cherchons à comprendre ce qui se joue sur ce fil invisible reliant le cerveau à la plume afin de mieux remédier à ce qui nous crispe, nous irrite et fait de la correction des copies un véritable sacerdoce.

    1Épreuve anticipée de français.

    2Cf. étymologie du mot syntaxe

    Pour citer cet article

    Bruere V. (2017). La langue au lycée - La syntaxe à l'épreuve des exercices du baccalauréat. Scolagram n°4, décembre 2017 Retrieved from https://scolagram.u-cergy.fr/index.php/chapter/50-numero-s/n-4-le-predicat-cet-intrus/231-la-syntaxe-a-l-epreuve-des-exercices-du-baccalaureat

Recherche

Contact | Mentions légales

Joomla

Copyright © 2019 Scolagram - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Connexion