construction verbale

  • Comment rendre sensible la notion de syntagme et de fonction grammaticale en s’affranchissant de la question terminologique ?

    Les programmes de 2015 insistent sur l’importance des manipulations pour mettre en évidence l’organisation syntaxique tout en évitant l’inflation terminologique. Ils préconisent à cet effet l’utilisation du TNI ou du traitement de texte. Comment cet outil peut-il faciliter la production de texte en rendant perceptibles la cohésion des syntagmes, ainsi que les principes d’organisation de la phrase et de progression textuelle ? C’est ce que nous avons cherché à mettre en évidence à travers l’expérimentation décrite ci-dessous.

    Cette expérimentation s’est déroulée en classe de 5e dans un collège REP+, au cours de l’étude du roman de chevalerie Tristan et Yseult. L’objectif était d’accompagner les élèves en difficulté dans la compréhension d’un système syntaxique leur échappant, empêchant par-là même l’acte rédactionnel. Les productions se révélaient en effet à la fois très pauvres, mais surtout pour partie agrammaticales : le concept même d’unité syntaxique semblait échapper au plus grand nombre, la phrase étant alors appréhendée alors comme un vague ensemble de mots entre une majuscule et un point.

    L’objectif de cette séquence de travail était d’amener les élèves à produire collectivement un récit de combat à la manière d’un roman de chevalerie. Devant l’incapacité de certains à concevoir un écrit acceptable, il a été question de chercher à débloquer l’acte d’écriture, et ce de manière « sécurisée » sur le plan syntaxique. Ainsi, la tâche s’est échelonnée en deux temps : d’abord permettre la compilation de syntagmes syntaxiquement compatibles entre eux, et ensuite mettre les élèves en situation de production.

    Pour citer cet article

    Godet O. (2017). De la rédaction assistée à l’appréhension syntaxique : comment le numérique peut éclairer la compréhension de la langue. Scolagram n°4, décembre 2017. Retrieved from https://scolagram.u-cergy.fr/index.php/chapter/50-numero-s/n-4-le-predicat-cet-intrus/233-de-la-redaction-assistee-a-l-apprehension-syntaxique-comment-le-numerique-peut-eclairer-la-comprehension-de-la-langue

    Compléments

    Vidéo de la séance :

  • Cette proposition est destinée à des élèves de 5e ; elle articule une séance de lecture et une séance d’étude de la langue. Elle peut prendre place soit dans l'étude de l'oeuvre intégrale ou dans un groupement de textes sur plusieurs exploits des chevaliers. En lecture, une découverte progressive du texte est proposée. Elle s’appuie implicitement sur l’analyse en sujet-prédicat pour élucider le sens du texte en plusieurs étapes. Il s’agit à cette étape d’un savoir que le professeur mobilise pour lui-même afin d’aider les élèves dans la construction de l’interprétation. Le professeur propose aussi aux élèves une version du texte dans laquelle les verbes des prédicats principaux liés à Yvain sont en caractères gras, afin d'entrer dans l'analyse du texte en se centrant sur le chevalier. Ensuite, les élèves seront amenés à examiner d'autres verbes, liés aux deux animaux.

    La séance d’étude de la langue permet de revenir sur les relevés effectués pour mettre en évidence la caractéristique commune aux verbes de pensée, celle de pouvoir se construire avec un infinitif ou une subordonnée complément du verbe permettant d’accéder au discours intérieur du personnage.

    Pour citer cet article

    Fotré S. & Elalouf M.-L. (2017) Une séance de lecture et d’étude de la langue s’appuyant sur l’analyse des prédicats par le professeur. Scolagram n°4, décembre 2017. Retrieved from https://scolagram.u-cergy.fr/index.php/chapter/50-numero-s/n-4-le-predicat-cet-intrus/232-une-seance-de-lecture-et-d-etude-de-la-langue-s-appuyant-sur-l-analyse-des-predicats-par-le-professeur

Recherche

Contact | Mentions légales

Joomla

Copyright © 2019 Scolagram - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Connexion