Imprimer
Catégorie parente: Ressources
Catégorie : Mémoires

Sélection 056Enseignante depuis plusieurs années, j’ai observé, aussi bien en cycle 2 qu’en cycle 3, que la capacité à marquer l’accord dans le groupe nominal pluriel était souvent une difficulté pour les élèves. Or, placés dans une situation de compréhension de la valeur de la marque grammaticale « s » dans un groupe nominal (situation de  réception à l’écrit), les élèves avancent des connaissances déclaratives justes : « il y a un « s » parce qu’il y a « les » devant » ou « il y un « s » parce qu’il y en a plusieurs ». Nous pourrions donc émettre l’hypothèse qu’en situation de production, l’absence de marquage est due à de simples oublis ou à un problème d’attention qui
trouveront alors leurs résolutions dans une maturation ultérieure de l’écolier. Cependant, les explications sémantiques d’élèves de CE2, relatives au terme « plusieurs » diffèrent nettement entre elles. Elles indiquent qu’ils se construisent des définitions implicites de la pluralité. Ils peuvent parfois ne pas la reconnaître dans un énoncé oral tel que « trois canards » qui n’évoque pas, pour eux, la pluralité. C’est une source d’erreur.

Lire ou télécharger
Download this file (Mémoirescafipemf-pluriel.pdf)Mémoirescafipemf-pluriel.pdf3004 kB