Dans cet article nous comparons l'aspect verbal et l'expression du temps, en mettant en évidence, dans ce contexte, quelques points communs mais aussi quelques différences entre le français et le croate. Surtout, nous trouvons intéressant de souligner que l'aspect et le temps peuvent, dans ces deux langues, se rejoindre dans l'expression des mêmes traits verbaux. En effet, l'aspect verbal en croate, comme nous le montrerons, peut remplacer certaines oppositions temporelles en français. Nous croyons que des comparaisons pareilles confirment l'idée que chaque langue a sa propre vision linguistique. Delbecque (2006: 34) explique que le monde n'est pas une réalité objective existant en et de par elle-même. Il nous apparaît toujours d'une façon ou d'une autre par le biais de notre activité qui consiste à catégoriser sur la base de notre perception, de nos connaissances, de notre état d'esprit. Evidemment, cela ne nous empêche pas de nous mettre d'accord sur nos expériences intersubjectives, puisque vivre en société signifie partager des expériences communes.

Nous voudrions comparer le français et le croate dans leur insistance sur le déroulement ou l'accomplissement de l'action. Nous avons choisi ces sujets parce que nous trouvons intéressant de montrer, d'un côté, comment l'aspect verbal peut être envisagé sous plusieurs angles et, de l'autre côté, comment deux langues comme le croate et le français expriment les mêmes idées à l'aide d'outils différents.

Nous soulignerons aussi le fait que ces différences peuvent être la source des erreurs dans l'apprentissage du français par les croatophones.

Pour illustrer nos propos, nous nous servirons d'exemples de grammaires ou de phrases appartenant au discours ordinaire.

Texte intégral : Fichier

Contact | Mentions légales

Copyright © 2017 Scolagram - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public