Aide: Cliquez sur les étiquettes bleues pour afficher les articles ayant le même mot clé

Dans cet article, nous montrerons, sur la base d’une analyse de constructions verbales productives typiquement allemandes et difficilement traduisibles en français, que la grammaire des constructions (e.a. Goldberg 1995, 2006) associée à la typologie linguistique de Talmy (1985, 2000) ouvre de nouvelles pistes dans le domaine de la didactique des langues étrangères et de la traduction.

Il ne s’agit plus d’appréhender les verbes comme des unités lexicales isolées à mémoriser, mais de les comprendre et de les décrire au sein des constructions dans lesquelles ils apparaissent, ce qui permet de développer des stratégies de compréhension de structures nouvelles et de tenir compte de la productivité de la langue. Dans la présente contribution, nous décrirons plus spécifiquement des constructions verbales en allemand exprimant un déplacement. Nous étudierons trois exemples de la construction causative de mouvement (caused motion construction) incluant la particule/le préverbe durch- (‘à travers’) et ses formes alternatives. Nous présenterons également les difficultés de compréhension et de traduction allemand/français et proposerons des pistes pour améliorer l’enseignement de ces constructions à des apprenants francophones.

Lire ou télécharger
Download this file (Scolagram n°1-Juin 2015Gallez.pdf)Scolagram n°1-Juin 2015Gallez.pdf423 kB

Contact | Mentions légales

Copyright © 2017 Scolagram - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public