primaire

  • LEPOIRE-DUC, Solveig & ULMA, Dominique

    Le verbe tel qu’il s’enseigne, le verbe tel qu’il se dit à l’école primaire : regards croisés d’enseignants et d’élèves sur le concept de verbe

    Le verbe est un point d’achoppement de l’enseignement du français à l’école primaire, pour des raisons qui tiennent à sa complexité – il cristallise des notions, constitutives du concept, relevant de la morphologie, de l’orthographe, de la syntaxe, du lexique, de l’énonciation – mais aussi probablement pour des raisons liées à son enseignement : pratiques, outils et progressions curriculaires.

    Le présent article porte sur des entretiens réalisés auprès d’une part d’élèves sollicités pour verbaliser leurs savoirs – communs et scientifiques – sur le verbe tout au long de la scolarisation primaire, d’autre part d’enseignants réagissant aux réponses de leurs élèves. Après avoir mis en évidence les savoirs déclaratifs et opératoires des élèves sur le verbe, l’analyse s’intéresse à leur réception par les enseignants et aux conduites d’enseignement que cela peut induire (progressions, choix d’outils, définition des notions...).

     

    LEPOIRE-DUC, Solveig & ULMA, Dominique. 2012. « Le verbe tel qu’il s’enseigne, le verbe tel qu’il se dit à l’école primaire : regards croisés d’enseignants et d’élèves sur le concept de verbe », in DUMORTIER Jean-Louis, VAN BEVEREN Julien & VRYDAGHS David (dir.), Curriculum et progression en français. Namur : Presses universitaires de Namur & Cedocef, coll. Diptyque n° 23. 231-252.

  • PÉRET Claudie

    Construction diachronique des usages scolaires du futur périphrastique

    Une étude diachronique des grammaires scolaires et des usuels de conjugaison montre comment s’est construit le décalage entre, d’une part, les programmes et manuels actuels et, d’autre part, les usages des élèves. Ce qui a été démontré de façon générale par André Chervel en 1977 est examiné et confirmé en ce qui concerne le point particulier des formes de futur. Depuis le xviiie siècle, les ouvrages à destination des élèves affichent une volonté de doter ces derniers de moyens pour maitriser la langue, mais focalisent l’étude, comme dans les grammaires latines dont ils sont les héritiers, sur les parties du discours et non sur les moyens du discours.

     

    Claudie Péret « Construction diachronique des usages scolaires du futur périphrastique » Lidil [En ligne] 47 | 2013 mis en ligne le 01 décembre 2014 URL : http://lidil.revues.org/3265'

Contact | Mentions légales

Copyright © 2017 Scolagram - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public